Contrôler son poids

La santé vient en mangeant et en bougeant

La santé est devenue une préoccupation majeure, tant pour les Français que pour les Canadiens ou les Belges. C'est pourquoi les services de l'Etat s'efforcent de mieux informer les populations sur les problèmes de santé publique. Vivre longtemps et en bonne santé est le souhait de chacun. Mais si la population est mieux informée sur ce que manger équilibré veut dire, elle a davantage de mal à se mettre en mouvement. Car l'un des ennemis de la santé est l'excès de sédentarité.

perdre poids

Crédit photo : Perte de poids Montréal

Réapprendre à bouger et apprécier de le faire n'est pas une chose aisée pour un sédentaire qui a souvent quelques kilos en trop. Moins l'on bouge, moins l'on fait d'exercices physiques, plus sa santé est en danger et plus l'on risque de sombrer dans l'obésité. Pour retrouver une bonne santé et une ligne minceur, beaucoup pensent qu'il faut bouger de façon intensive. En fait, il ne faut surtout pas forcer, mais au contraire pratiquer des exercices modérés et de manière régulière.

Le site Clinique Minceur Idéal St-Laurent rappelle que la pratique d’une activité physique a aussi un effet bénéfique sur l’activité intellectuelle. L'activité physique permet en effet de maintenir sa masse musculaire et, suivant le type d’entraînement, de la développer. Sachant qu'un kilogramme de muscles au repos consomme journellement environ 17 calories, il paraît primordial de conserver au maximum sa masse musculaire et d’essayer de la développer. De plus, un kilo de muscle prend moins de volume qu’un kilo de masse graisseuse. Conserver ses muscles permet en cas de réduction pondérale de garder une silhouette agréable et d’éviter l’aspect flasque et peau d’orange que certains régimes hypocaloriques induisent. Si l’exercice physique préserve le muscle, il permet aussi de modifier le comportement de l'organisme vis-à-vis du traitement des graisses.